I Knit Paris : mon expérience de styliste photo | Lucile | ateliers & designs

I Knit Paris : mon expérience de styliste photo

I Knit Paris : mon expérience de styliste photo
30 novembre 2018 Lucile | ateliers & designs

Mon ensemble de patrons Marinière : bonnet & mitaines est désormais disponible en patrons individuels (et en Français !). J’avais créé cet ensemble pour le magazine I Knit Paris de One More Row Press. Je souhaitais profiter de cette nouvelle pour vous faire part d’une autre contribution que j’ai apportée au magazine… celle d’avoir été styliste pour le shooting photo des modèles ! Ce fut une très belle expérience professionnelle et ma dernière à Paris avant mon départ cet été (pour ainsi dire, moins d’une semaine avant mon déménagement définitif !).

Le métier de styliste photo

Cela consiste à préparer un shooting en concevant le style global des photographies. Cela donnera une identité au rendu final et permet aussi de faire en sorte que le shooting soit efficace. Il ne s’agit pas de mon métier de base mais cela reste un rôle qu’on endosse de temps en temps en tant que designer indépendant ! Et puis, j’ai eu la chance de travailler avec des professionnels du métier à quelques reprises.

J’avais très envie de partager avec vous quelques détails de cette expérience car elle a été très enrichissante (le travail en équipe, quand c’est bien fait… il n’y a rien de tel !) et aussi très sympa.

Choisir les lieux

Pour ce travail, j’avais déjà la chance de connaitre Clara Ferrand, la photographe. Elle m’a donné quelques conseils et nous avons pris du temps avant la séance de définir ensemble les lieux où allait être photographier chaque modèle tricot. Le but ici est de correspondre à l’identité globale désirée et aussi de faire en sorte que le shooting ne nous prenne pas trop de temps. On a imaginé quelques lieux et une fois chez moi j’ai préparé le déroulé de la séance avec l’ordre des modèles à photographier selon le décor, les trajets à réaliser pour être efficace (donc pas trop de métro, pas trop de distance). Au-delà du fameux adage « le temps c’est de l’argent », il faut aussi ne pas avoir trop de différence de lumière entre le début et la fin de la séance !

Au final, voici la carte des modèles que vous pouvez retrouver dans notre livre ! N’hésitez pas à cliquer sur les petites icônes photo et découvrez quel modèle se cache à cet endroit :

Choisir le moment

Pour le shooting, nous étions 3. Clara la photographe, Aly la mannequin et moi, la styliste. Nous avons eu quelques contraintes à prendre en compte pour ce shooting à savoir : nos emplois du temps respectifs, le fait que c’était en plein juillet et surtout attendre des températures adaptées car il faisait extrêmement chaud (donc pour porter les pulls en laine et donner un aspect hiver c’était pas gagné).

Au final, les températures n’ont pas baissé. Nous avons donc décidé de faire ça le matin très tôt, là où la lumière est la moins directe et où il ne fait pas encore trop chaud.

Choisir les tenues

Parmi les choses à prévoir pour le stylisme, il y a aussi les tenues ! Tous les modèles sont inspirés de grands classiques parisiens, il a fallu jongler avec les styles et les couleurs. J’ai pu en emprunter dans ma garde-robe, en magasin et compter aussi sur Aly qui avait avec elle un chouette trench kaki.

Voilà quelques exemples de tenues proposées pour le shooting (Photos Clara Ferrand)

Voilà quelques exemples de tenues proposées pour le shooting (Photos Clara Ferrand)

Notez qu’il a aussi fallu organiser le déroulé du shooting en fonction du changement de tenues. Sachant que les changements se sont fait sur le chemin (nous avions prévu de quoi cacher Aly tout de même !). Cela permettait de gagner du temps mais de ne pas avoir non plus les mêmes vêtements pour chaque modèle.

Gérer les imprévus

Nous avons eu pas mal de chance tout le long du shooting (notamment avec la lumière). Bien sûr, si cela s’est bien passé c’était surtout grâce à l’expérience de Clara et Aly. Clara sait très vite quoi faire pour avoir la bonne lumière, le bon cadre… Aly trouve toujours de chouettes idées de posture en fonction des tenues, des modèles. Cela m’a mise très à l’aise de travailler avec elles. Je leur faisais confiance et j’avais fait en sorte de préparer ma partie au mieux.

photos coulisses shooting ikp 1024x683 - I Knit Paris : mon expérience de styliste photo

Quelques photos pendant notre shooting en juillet dernier !

À trois, il est plus simple de faire une séance photo que seul ça on s’en doute. Cela permet d’avoir quelqu’un qui garde les affaires (mine de rien ça permet de travailler sans se faire de souci). Et on peut aussi prévoir la suite et faire en sorte que ça roule. Vraiment, c’était très confortable ! J’espère avoir la chance de renouveler cette expérience.

Quelques anecdotes

mariniereset 1 medium2 - I Knit Paris : mon expérience de styliste photo

Pour mon modèle, on ne le voit pas mais la Seine n’est vraiment pas propre du tout là où nous avions fait les photos. Il y avait plein de déchets entre le recoin et le bateau. Avec les jolies photos de Clara, on aurait du mal à l’imaginer !

chloe - I Knit Paris : mon expérience de styliste photo

Les chaussettes de Chloé (aka Tisserin Coquet) nous ont donné du fil à retordre… Peut-être vous êtes-vous demandé pourquoi nous les avions photographiés non portées ? Et bien… c’est simplement car nous étions 3 filles aux grands pieds ! Tous les tricoteurs ont eu pour consigne de tricoter une taille précise, avant de connaitre celle du mannequin. Du coup, les chaussettes étaient pour du 36 et nous étions toutes entre du 39 -40. On a essayé… mais vraiment, aucune de nous n’a réussi à les enfiler 🙂

 

Marion - I Knit Paris : mon expérience de styliste photo

Le joli pull de Marion cache quelque-chose… Comme je vous l’ai dit, nous avons commencé la journée très tôt. Et bien sûr, au moment où nous avons commencé la séance au Champ de Mars, c’était l’heure du ramassage des poubelles publiques avec un joli camion poubelle entre nous et la Tour Eiffel. Parfait ! Comme quoi, il suffit de bien cadrer 😉

 

Pour finir

Après la séance photo, ma mission était terminée. J’ai récupéré toutes les tenues que j’avais amenées et aussi tous les prototypes de tricot pour les renvoyer à New-York. Clara allait proposer ses photos pour que Kathleen et Alice de One More Row puisse les sélectionner.

 

Plus d’informations :

Comments (2)

  1. Géniale cette expérience ! C’est très chouette d’avoir le behind the scènes d’une telle production ! Bravo à toi et tes équipières !

    • Auteur

      Merci ! Oui franchement j’ai eu de la chance de pouvoir faire ça, aujourd’hui je me sers toujours de cette expérience dans mes shooting. J’ai beaucoup appris 🙂

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.